Iridologie

«  Tels sont les yeux, tel est le corps » Hippocrate

L’iridologie est une technique qui permet d’étudier la partie colorée de l’œil : l’iris, afin d’apprécier l’état de vitalité d’une personne, son « terrain », ainsi que ses faiblesses organiques.

L’iridologie est une véritable cartographie du corps, puisque chaque zone de l’iris correspond à un organe ou une partie du corps.

L’analyse se fait grâce à un iridoscope qui permet de prendre par agrandissement photographique l’iris. Ensuite, l’iridologue procédera à l’analyse de la couleur, des fibres et textures, des reliefs, des tâches, entre autres afin de connaître les prédispositions physiologiques.

Contre-indications : Aucune.

L’iridologie est un outil  de prévention complémentaire à l’anamnèse en naturopathie. Ainsi, le naturopathe pourra mieux vous conseiller en alimentation et hygiène de vie et rendre la personne actrice de sa santé.

Les précurseurs de l’iridologie

Le Docteur Ignaz VON PECZELY (1826-1911) aurait trouvé à l’âge de 10 ans, un rapace nocturne dans la forêt hongroise. L’animal, blessé à la patte, présentait un signe dans son iris. Beaucoup plus tard, le Docteur VON PECZELY découvrait une marque similaire dans l’iris de l’un de ses patients qui s’était cassé la jambe. Après plusieurs années de pratique, il publia un ouvrage : « Découverte dans le domaine thérapeutique et du naturisme : Introduction à l’étude du diagnostic par les yeux ».

Patrice PONZO (directeur de l’Institut Français des Sciences de l’Homme), iridologue depuis 37 ans, découvre cette pratique dans une école allemande à l’âge de 20 ans. Suite à ses enseignements et interventions mondiales, il organise le premier Congrès International d’Iridologie Scientifique à Bruxelles et un second à Paris. Ces congrès ayant pour objectif de connaître les nouvelles avancées scientifiques et rassembler les plus grands iridologues dans le monde, comme par exemple, John ANDREWS ou le Docteur Daniele LO RITO.

Retour à l’accueil